soumise mienne

soumise mienne

Troisième soirée dans un club libertin

 

La sérénité.  Voici ce que je ressens après cette magnifique soirée que N/nous venons de passer Maître et moi.

 

Il dort encore, épuisé par les danses endiablées que N/nous avons effectuées sur la piste.  Et je complète mon blog avant de disparaître pour un week-end enchanteur en A/amoureux....sourire....je suis aux anges....sourire

 

Mais revenons à N/nos moutons : la soirée d'hier....

 

je vous avais promis que justice serait faite, car aucun homme ne m'avait fait l'honneur de me baiser alors que Maître et moi en attendions au moins 6 ou 7, si possible en même temps...

 

Et bien N/nous avons beaucoup discuté sur le chemin du retour et N/nous sommes parvenus à cette conclusion : le libertinage n'est irrémédiablement pas fait pour N/nous.

 

Certes, N/nous avons pris beaucoup de plaisir à cette soirée : la nourriture était bonne, la musique était plutôt entraînante, et se promener dans les alcôves N/nous a permis de N/nous exhiber en faisant l'amour avec une position que Maître affectionne : Il aime me baiser comme le ferait un chien.  Vaste programme...

 

Mais la subtilité, la cérébralité, la suggestion font défaut.  Vers minuit, les femmes enlèvent le haut sur la piste de danse.  C'était cru, nu, physique.  Cela n'a vraiment rien d'excitant pour Maître et moi.  En fait, N/nous n'avons été excités par rien de ce que l'on a vu. 

 

Et si 6 ou 7 hommes étaient venus me prendre me direz-vous ?  Et bien cela n'aurait rien changé, car il manquait l'entrave, les ordres, la Domination, la cérébralité.  Ces moments magiques qui font que toutes mes neurones fonctionnent en même temps.

 

L'échangisme, et tout ce qui va avec me plaît, pour autant que Maître m'ordonne et fait de moi Sa soumise.  C'est à ce moment là que je me révèle salope, chienne, bi, ou tout autre personne que Maître voudrait que je sois.  je veux m'élever pour élever mon Maître.  je veux ressentir Son Amour pour moi dans l'abandon que je lui offre.  Seulement "baiser" n'a aucun intérêt à N/nos yeux. 

 

Sereine je suis, car malgré mes doutes sur N/notre première sortie, N/nous avons continué à explorer ce monde et aujourd'hui N/nous sentons réellement qui N/nous sommes.

 

je suis la soumise de mon Maître, avant tout autre chose.

 

mienne,

soumise de Salyo

 

 



02/03/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres