soumise mienne

soumise mienne

Le 21 janvier 2013 - Ma première expérience avec un autre homme que mon Maître

 

 

Le week-end précédant ce 21 janvier, N/nous n'avions pas les enfants. Maître dialoguait avec un couple. Il tentait vaille que vaille d'obtenir une date et une heure pour faire connaissance devant un verre.

 

je lui propose ce lundi 21 janvier, puisque N/nous sommes seuls le soir, mais Maître me rétorque qu'Il restera tard à Son travail, après une semaine de congé passée à la maison.

 

je tique un peu. Maître ne rentre jamais tard. Cela me semble déjà louche. Mais je ne souhaite pas gâcher une éventuelle surprise. je me tais.

 

21 janvier 19 heures 30.

 

Comme tous les lundis depuis maintenant 3 semaines, Maître applique ma punition (voir la rubrique "les punitions de mienne"). j'étais déjà affublée depuis la fin d'après-midi de mes bracelets aux poignets et chevilles, reliés par des chaînes accrochées à mon collier de chienne. Maître adore me voir passer mes journées enchaînée. Il aime voir mes difficultés à me mouvoir naturellement...sourire

A tout cet attirail déjà installé, Il m'enfile la cagoule, et commence à me bonder le corps et les seins.

je me dis à ce moment là que j'avais dû faire une erreur, que le ressenti de la veille était une fausse alerte et qu'il n'arriverait de particulier. Maître ne semblait pas fébrile non plus. Calme et reposant, comme à l'habitude.

 

21 janvier 20 heures

 

On sonne à la porte. Moment de panique. Et si c'était les voisins ? mes enfants ? Maître arrête son bondage et se dirige dans le couloir. Il me dit de ne pas bouger.

 

Très bien, je ne bouge pas, j'attends, j'écoute. Une voix grave, très grave, d'homme....sourire....Finalement, je ne m'étais pas trompée. j'avais raison (j'ai souvent raison....sourire).

 

L'homme entre. Dialogue entre lui et Maître. je suis tendue. C'est la première fois qu'un autre homme que Maître va me toucher. Ils parlent des limites. j'attends....

 

Maître reprend à nouveau Ses cordes et continue tranquillement Son bondage. L'homme semble regarder. je me demande le rôle qu'il doit jouer dans ce scénario. Voyeur ? soumis ? Dominant...... (non, jamais Maître ne permettrait une chose pareille). D'ailleurs, je Le sens prendre les choses en main. A plusieurs reprises Il s'enquiert de mon état. je l'aime tant et tant, mon Maître....L'homme prend ma main, et l'installe sur sa queue. Il a de grosses couilles, la peau de son sexe est douce. je commence timidement à le masturber.

 

je sens l'homme caresser ma chatte épilée à travers la corde qui encercle ma vulve. Il essaye d'introduire un doigt, puis deux. Doucement, je ressens une excitation qui monte, mais qui va vite redescendre au fur et à mesure que l'homme accélère le mouvement dans ma chatte. il me

fait mal avec ses ongles, mes mouvements sont contraires, je me tortille pour éviter cette douleur.

 

Maître me connaît, ressent ma douleur et fait arrêter l'homme. Il va lui montrer comment me faire jouir. Il écarte mes jambes et introduit franchement ses doigts à Son tour dans ma chatte. Mouvement connu et maîtrisé depuis longtemps. La jouissance s'abat sur le sol en quelques secondes. Mes râles sont ceux d'un animal. je suis fière de montrer à cet homme comment Maître gère ma jouissance.

 

Maître me détache de mes cordes, me fait reculer car le feu dans la cheminée N/nous réchauffe. Il recommence Sa sarabande une seconde fois et me fait sucer en même temps la queue de l'homme. Elle sent le propre, ouf ! Mais, malgré mes efforts pendant plusieurs minutes, l'homme ne bande pas. Pourtant je suis une bonne suceuse, et je m'applique pour satisfaire mon Maître.

 

Maître tente ensuite de me pénétrer, pendant que je suce l'homme avec frénésie pour tenter un tant soit peu de faire durcir son sexe. je me sens déjà nulle, impossible d'y arriver. j'en ai marre de cette mascarade qui ne sert à rien, j'ai envie de sortir mon safeword. Mais je ne dis rien. je ne veux pas décevoir mon Maître.

 

Maître m'installe à quatre pattes sur le fauteuil, Il souhaite me pénétrer. Et là.....Il ne bande pas non plus....C'est la première fois que cela arrive depuis 2 ans et demi... 2 H/hommes qui ne bandent pas.... Suis-je tellement nulle ? Suis-je trop tendue ? Trop timide pour tout donner ?

 

Maître arrête enfin cette mascarade et reconduit l'homme. Il revient vers moi, retire ma cagoule. je me sens nulle. je ne dis rien. Et puis, cette phrase : "Vous savez quoi Maître, et bien le plus terrible de cette expérience, c'est que Vous n'avez pas bandé..."

 

Et là, le débriefing démarre. L'homme, je m'en foutais, il était juste là pour que je puisse satisfaire mon Maître. J'ai appris par la suite que sa femme voulait réaliser son fantasme de Bdsm. Il veut être dominant. Un sourire énorme passe sur mon visage : cet homme n'est pas dominant. Mon Maître est Dominant. Pendant cette expérience, je n'ai ressenti que Lui. Son attention à mon égard, Ses sensations face à mes réactions, cette communion lorsque je jouissais. je ne sentais que Lui, mon Amour.

 

Maître ne comprend pas la mollesse de Son sexe. Sans doute parce qu'Il était tellement concentré à mon bien-être, Il n'a pas pu diversifier Ses activités. C'était la première fois, aussi, que N/nous recevions. Il m'a avoué ressentir encore plus d'Amour pour moi après cette expérience, et j'en suis toute chavirée. je n'attends que le prochain numéro pour voir encore Son amour grandir...sourire

 

mon optimisme reprend le dessus. je nettoye le sol (comme d'habitude...sourire) et N/nous montons N/nous coucher.

 

Et puis, et puis, N/nous avons fait l'amour comme jamais, en totale communion l'Un et l'autre. C'était magique.

 

Conclusion de mienne : l'homme n'était présent que pour satisfaire mon Maître. Seul Lui me portait, et je sais que je pourrai souffrir bien plus devant d'autres. N/notre Amour N/nous transporte et c'est cela l'essentiel.

 

mienne,

soumise de Salyo

 

Conclusion de Salyo : Pour une première avec un "nain connu",  j'ai appris que je devais m'assurer bien plus que je ne l'ai fais de la véracité des propos avancés par ces gens. La confiance a des limites.

Pour le reste, Ma mienne est vraiment Ma soumise et fera tout pour moi, je l'ai plus que ressenti, je l'ai vécu!

 

PS : Après plusieurs tentatives de contacter ce "couple" (à l'heure où je vous écris ce post, N/nous ne savons toujours pas s'il s'agit réellement d'un couple), N/nous connaissons la raison pour laquelle l'homme n'a pas bandé.  Voici un copier/coller de la réponse : "La rencontre et particulièremrnt la cagoule de mienne n'ont pas du tout plu à xxxxxx....."

L'homme étant particulièrement attiré par le Bdsm, je pense que celui-ci devra changer d'orientation.  Les cagoules y pullulent !



24/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres