soumise mienne

soumise mienne

Je me demande....

 

 

 

 

Le 23 janvier 2013.

 

 

Matinée fragile.  je ne me sens pas bien.

 

Et je me demande.... Ce blog, à quoi devrait-il être destiné ?  A V/vous permettre de suivre mon évolution de soumise, ou alors V/vous montrer qu'une soumise est avant tout une femme.  Une femme qui a, qu'on le veuille ou non, une vie bien vanille aussi à mettre en place.

 

je suis ces deux là.  La soumise heureuse de vivre enfin sa soumission auprès de son Maître Bien Aimé, et la femme, anxieuse, nerveuse, découragée face à l'attitude d'une certaine personne directement concernée par l'éducation des enfants.

 

je suis une mère poule, fusionnelle avec mes enfants.  je ne souhaite que leur bonheur, et leur bien-être est ma priorité.  je pourrais tuer pour eux.  j'ai déjà pas mal griffé devant ceux qui se permettaient de toucher à ma progéniture.  je ne laisse rien passer.  Mes enfants sont ma priorité, même avant la priorité qu'est mon Maître.  je suis mère avant d'être soumise et femme. 

 

je n'ai plus tout le pouvoir sur l'éducation de mes enfants.  D'autres aujourd'hui s'en chargent, et je crève dans mes tripes.  je ne peux plus leur donner du bonheur à temps complet.  je ne peux plus voir les devoirs tous les jours et les réaliser avec eux.  je ne peux plus voir les créations faites à l'école.  Certes, le soulagement de les voir partir pour quelques jours est bien présent, mais le manque vit en moi à chaque seconde dans ma solitude de mère.

 

Un jour, peut-être, j'apprendrai à lâcher du leste, à vivre doucement pour moi.  Aujourd'hui, ce jour n'est pas encore arrivé.

 

Et ce matin je ne me sens pas bien.

 

mienne,

soumise de Salyo



23/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres